Le Pilotage de la Production

Durant le processus de production, il est primordial de piloter convenablement la production afin de rationaliser et d’automatiser les opérations. Il est très important de bien exploiter les marges de manœuvre pour accéder à une grande efficacité.

Le Pilotage de Production Traditionnel

Dans une entreprise industrielle classique, il est possible que les objectifs du directeur financier et ceux du directeur de production divergent. Le directeur financier cherche à réduire au maximum le niveau de stock, mais le directeur de production opte pour une longue série de fabrication pour alléger...



le coût unitaire. Dans ce sens, l’organisation classique est en perpétuelle recherche de compromis entre coût de stockage et coût de lancement de production.

Chaque intervenant sur le cycle de production commence toujours par une prévision de la demande et c’est à partir de là que seront lancés vers l’amont les ordres pour la fabrication et l’approvisionnement. Dans ce pilotage traditionnel donc, il faut toujours trouver un compromis entre la demande et la production.

Le fabricant doit établir un planning prévisionnel qui correspond à la demande. Il doit faire en sorte qu’il ne soit jamais en rupture de stock ou en ait trop. Une rupture de stock viendrait à perdre une part de la production et de la clientèle, car c’est sûr que celle-ci va s’approvisionner ailleurs. Une accumulation de stock entraînerait des coûts importants pour le stockage et pourrait peser sur le prix de vente et la compétitivité de l’entreprise.

Le Pilotage de Production par Aval

Le pilotage par aval ou Kanban peut être défini comme un mode de production destiné à supprimer les stocks inutiles. Il vise surtout à éliminer les encours de production. Son objectif principal est d’arriver à un zéro stock. Pour cela une grande procédure de contrôle est indispensable. Les principes du Kanban sont de produire et proposer des produits finis à temps afin d’être vendus, concevoir des produits intermédiaires à temps afin d’être transformés en produits finis et acquérir les matières premières à temps pour la production. C’est un mode de pilotage qui est totalement à l’inverse du pilotage traditionnel. Si sur ce dernier, c’est en fonction de la prévision de la demande qu’on travaille, sur le pilotage en aval, le fabricant produit à la commande. Ainsi, le stock est totalement supprimé.

En effet, ce système est très efficace pour éviter d’avoir des stocks morts (des produits invendables). L’entreprise devient plus compétitive en termes de prix. Mais, il faut noter que l’entreprise doit toujours disposer des moyens nécessaires pour suivre la commande. En effet, elle peut être victime de rupture de stock si elle n’arrive pas à produire à temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *